Esprit Jean Baptiste ROLLAND

né le 3 février 1894 à St Gilles Vieux Marché,
fils de Jean Baptiste ROLLAND et Jeanne Françoise JAFFROT, demeurant au « Rumelen ».

E ROLLANDSergent Esprit ROLLAND

Extrait du livre « La commune de St Gilles-Vieux-Marché, Au Champ d’Honneur 1914-18 », écrit par la Comtesse de KERANFLEC’H, édité en 1920 :

« Esprit-Jean-Baptiste Rolland est né le 3 février 1894, à Saint-Gilles-Vieux-Marché. Incorporé au 147e Régiment d’Infanterie, il gagna successivement les galons de caporal et de sergent, et prit part avec ce beau régiment aux campagnes d’Arras, de Verdun, de la Somme et de la Champagne.
Blessé une première fois, le 1er juillet 1915, à Verdun ; une seconde fois, le 4 septembre 1916, dans la somme, il reçut la Croix de Guerre et fut tué le 1er août 1918, après quatre années de durs combats, au Bois-Meunière, près de Champvoisy.
L’avant-veille de sa mort glorieuse, il écrivait à sa mère dans une lettre remplie d’affection et de courage :
« Demain on doit encore attaquer… il ne faut pas trop s’en faire, il faut espérer que Dieu me préservera encore du danger cette fois, comme il l’a fait jusqu’à présent, et qu’on aura le bonheur de voir cette horrible guerre terminée »
Hélas ! la joie de revoir les siens ne devait pas lui être donnée sur cette terre. Esprit Rolland fut tué au moment de la reprise du Bois-Meunière par les troupes françaises. Il tomba un soir de victoire, et ses yeux mourants se fermèrent sur un coin de terre de France arrachée à l’ennemi. Ses camarades l’enterrèrent pieusement sur le champ de bataille, et quelques mois plus tard sa tombe fut retrouvée par le garde-champêtre de Champvoisy, qui fit parvenir à sa famille son livret militaire et quelques menus objets.

Le sergent Esprit Rolland a mérité les distinctions suivantes :

« Droit au port du ruban avec étoile émaillée rouge, constituant l’insigne spécial pour les blessés de guerre. »
(147e Régt d’Infanterie, St-Nazaire, 6 avril 1917).

CITATIONS :

1° Ordre du Régiment n° 284. — 147e Régiment d’Infanterie.

« Esprit Rolland : Bon caporal, ayant toujours bien accompli son devoir. Blessé deux fois. »
Signé : Lieutenant—Colonel BOURGEOIS, commandant le 147e Régiment d’Infanterie.)

2° Ordre de la Brigade. — 147e Régiment d’Infanterie.

« Esprit Rolland, sergent : S’est comporté très bravement au feu pendant les combats du 28 mai au 5 juin 1918, particulièrement dans la matinée du 30 mai où il s’est offert volontairement pour faire partie d’une patrouille périlleuse chargée de reconnaître un passage à niveau dans les positions occupées par l’ennemi. »
(16 juin 1918.  Signé : le Colonel SUBERBIE, commandant l’Infanterie de la 104e Division.)

E ROLLAND Fiche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *