Le crapaud commun

 

(Bufo bufo)

                      Photo : Olivier BUISSON

Le crapaud commun se reconnaît à sa peau verruqueuse, à ses glandes parotoïdes (renflements de chaque côté de la tête, absents chez les grenouilles) et à son iris orange vif.
Il vit la journée et pendant l’hiver dans un abri : terrier de rongeur abandonné, sous une souche. La nuit, il sort de sa cachette pour dévorer limaces, vers et insectes.
A la fin de l’hiver, lorsque la température nocturne atteint 8°C, les crapauds se rendent vers la mare la plus proche pour s’y reproduire. A cette période, nombreux périssent sur les routes.
Contrairement aux mâles, les femelles ne se rendent pas chaque année dans le point d’eau. On trouve donc beaucoup plus de mâles dans les mares et ceux-ci se disputent les femelles. Souvent, un mâle agrippe la femelle tandis que 2 ou 3 autres essayent de prendre sa place !
Lors de la ponte, la femelle dépose un cordon gélatineux contenant les oeufs.
Le crapaud commun est un animal inoffensif pour l’homme. Ses glandes cutanées ne libèrent leur venin que si la peau est écorchée. C’est son unique moyen de défense contre les prédateurs.
Le crapaud commun est une espèce protégée dont la capture, le transport et la destruction sont interdits par la loi.

                                                                                                                                         Photo : Olivier BUISSON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *