Mathurin Marie BOSCHER

né le 27 septembre 1876 à Saint-Gilles-Vieux-Marché,
fils de Grégoire Marie BOSCHER et Marie Louise BURLOT, demeurant au « Port ».
Marié le 9 octobre 1904 à Hémonstoir avec Marie Thérèse FRABOULET.

M BOSCHERCaporal Mathurin BOSCHER

Extrait du livre « La commune de St Gilles-Vieux-Marché, Au Champ d’Honneur 1914-18 », écrit par la Comtesse de KERANFLEC’H, édité en 1920 :

« Mathurin-Marie Boscher est né, le 27 septembre 1876, à la ferme du Port, en Saint-Gilles-Vieux-Marché. Fils de l’ancien adjoint très aimé et très estimé de cette commune, il passa toute sa jeunesse chez ses parents, partageant avec plusieurs frères et une sœur les leçons de leur expérience et les joies d’une vie familiale heureuse et unie. Fixé ensuite à Kermur par son mariage avec Mademoiselle Fraboulet, la fille du respectable maire d’Hémonstoir, si cruellement éprouvé, lui aussi, par la guerre, Mathurin Boscher avait gardé de nombreuses attaches avec son village natal et tous le considéraient comme un des leurs.  Le 2 août 1914, il était mobilisé au 74e Régiment d’Infanterie territoriale. Il rejoint aussitôt ce corps et part avec lui pour la Belgique. Hélas! il ne devait faire campagne que pendant quelques semaines. Le 8 novembre 1914, le caporal Mathurin Boscher tombait sur le champ de bataille de Bœsinghe (Belgique) et la citation suivante à laquelle devait s’ajouter plus tard la médaille militaire, consacrait, avec celui de sa mort héroïque, le souvenir des qualités précieuses qui, en si peu de temps, l’avaient fait distinguer par ses chefs.

Citation à l’ordre du Régiment.

« Bon caporal, dévoué. Mort pour la France le 8 novembre 1914 des suites de ses blessures, reçues glorieusement à son poste de combat, avec le plus grand courage. »

Par arrêté ministériel du 18 0ct0bre 1919, publié au Journal Officiel du 4 décembre 1919, la médaille militaire, a été attribuée à la mémoire du caporal Boscher.

M BOSCHER Fiche