Livret de chansons de J.B. BLANCHARD

Le Caporal Jean Baptiste BLANCHARD, matricule 7112, fils de Guillaume Marie BLANCHARD et de Suzanne Mathurine TANGUY, est né le 22 juin 1874 à Lemoire à Merléac. Il a vécu au village de Guermorvan à St Gilles Vieux Marché.

Il fut incorporé au 48ème régiment d’infanterie à compter du 16 novembre 1896 comme soldat 2de classe. Il devient caporal le 23 septembre 1897, puis mis en congé le 17 septembre 1898 en attendant son passage dans la réserve.
Passé dans l’armée territoriale le 1er octobre 1908, il est mobilisé le 7 août 1914 dans le 74ème régiment d’infanterie.
Disparu et fait prisonnier le 27 mai 1918 au « Chemin des dames », il est rapatrié le 11 janvier 1919, puis libéré du service militaire le 1er octobre 1922.

Lors de son service militaire, il a écrit un carnet personnel de chansons patriotiques, de romances.

Voici ces chansons :

« Les cuirassiers de Reichshoffen » 1871

« La ferme des rosiers » 1888

« Les petits ramoneurs »

« Le bal de l’hôtel de ville » 1879

« Stances à Manon » 1896

« Sambre et Meuse » 1870

« La fleur de l’hyménée »

« Les vingt huit jours d’un pinson » 1886

« Sous les tilleuls » 1858

« Djelma la brune » 1891

« Le bon gite » 1875

« La promise » 1891

« Quatre sergents de la Rochelle » 1848

« Violetta »

« Le bouquet de l’alsacien »

« Offre moi ton baiser » 1892

« Marche du 1er zouaves » 1855

« L’amour perdu »

« Au camp »

« C’est toujours le printemps »

« Je m’en rappelle plus »

« L’oasis »

« La prise d’un drapeau »

« Les rêves d’or »

« Le siège de Paris »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *